Project Mitocure

Project Mitocure

Thérapie personnalisée pour la mutation du gen gfm1 codant le factor de traduction mitochondriale EFG1

Les maladies mitochondriales couvrent un large éventail de troubles musculaires et neurodégénératifs, chroniques et progressifs, causés par des mutations de l’ADN nucléaire (ADNn) ou mitochondrial (ADNmt), dont la plupart n’ont pas de traitement efficace. Parmi ces pathologies figurent les mutations dans les gènes nucléaires impliqués dans la synthèse des protéines mitochondriales. Étant donné que la traduction mitochondriale est essentielle à la bonne expression et organisation des complexes mitochondriaux, ces mutations provoquent de graves altérations du système de production d’énergie cellulaire. Un groupe de défauts dans la synthèse des protéines mitochondriales est celui causé par des mutations dans le facteur d’allongement de la traduction mitochondriale G1 (GFM1) qui code pour la protéine EFG1 (Smeitink et al., Am. J. Hum. Le généa. 2006;79(5):869–877; Valente et coll. Am. J. Hum. Le généa. 2007;80(1):44–58; ).

À ce jour, seulement une douzaine de cas de patients liés à des altérations ont été publiés dans la littérature sur GFM1. En outre, les symptômes de ces patients varient énormément, pouvant se produire à partir de microcéphalie, myopathie, retard de croissance, dysphagie, encéphalopathie, insuffisances hépatiques et acidose.

L’objectif général de ce projet est de trouver des traitements personnalisés efficaces à l’aide de fibroblastes et de cellules neuronales dérivés de patients présentant des mutations dans le gène GFM1. Dans ce but, nous proposons la caractérisation des mécanismes physiopathologiques dans les deux modèles cellulaires et l’évaluation de l’efficacité d’une bibliothèque de composés pharmacologiques commerciaux dans l’amélioration de ces altérations pathologiques.

Le dépistage pharmacologique personnalisé repose sur l’hypothèse que différentes mutations ou variations génétiques interindividuelles peuvent contribuer de manière significative à la fois à la susceptibilité aux maladies et à la réponse aux traitements médicamenteux. L’objectif de la médecine personnalisée est de maximiser la probabilité d’efficacité thérapeutique et de réduire au minimum le risque de toxicité des médicaments pour un patient individuel.

Les objectifs du projet sont éminemment pratiques et correspondent aux principales priorités de recherche établies par les associations de patients, car il générera des modèles cellulaires de la maladie, évaluera les cascades moléculaires menant à son développement et vise à trouver de nouvelles thérapies personnalisées efficaces chez les patients atteints de mutations dans le gène GFM1.

 



Política de Cookies

Utilizamos cookies propias y de terceros para ofrecer una mejor experiencia al usuario y realizar el análisis de la navegación. Si continuas navegando, consideramos que aceptas su uso. Puedes cambiar la configuración u obtener más información en nuestra política de Cookies.

Cookies policy

We use own and third-party cookies for offering a best experience to the user and carry out the navigation analysis. If you continue browsing, we consider that you accept their use. You can change the configuration or get more information in our Cookies policy.